Soumagne, le 14 mai 2002
Soumagne, le 14 mai 2002

afin de mieux situer les photos cliquer sur la carte pour ouvrir dans une nouvelle fenêtre
En quittant l'agglomération liégeoise la LGV Bruxelles Cologne pénetrera dans un tunnel dit de Soumagne afin d'atteindre le plateau de Herve où la LGV se greffera à l'autoroute E40 Bruxelles Cologne.

A la sortie du tunnel, au pied du village de Ayeneux, la LGV traverse la commune de Soumagne qui est formée de plusieurs villages et hameaux. Soumagne est entrecoupée de plusieurs vallées au fonds desquelles coule un ruisseau. La LGV traverse ces différentes vallées au nombre de quatre et le profil en est donc une succession de vallée et de crête.

La LGV sera donc une succession de remblai au fond des vallées et de déblai aux crête. A chaque crête il y a un hameau. On y construira donc une tranchée couverte.

En outre, le plateau de Herve étant à une altitude proche de 270 m, tandis qu'à la sortie du tunnel de Soumagne on est à 210 m, La LGV gagnera près de 60 m en altitude. De plus, entre la vallée de la Vesdre, à l'entrée du tunnel de Soumagne est à une altidude de 90 m. Dès lors, de Liège jusque Herve la LGV sera en pente continue.


agrandir/vergroot/enlarge
Trois années de travaux.

agrandir/vergroot/enlarge
A la sortie du tunnel, on construit une tranchée de 388 mètres.

agrandir/vergroot/enlarge
Pour ce faire, on utilise un coffrage coulissant. A l'arrière plan, on distingue le puits d'attaque du tunnel.

agrandir/vergroot/enlarge
Une vue de la tranchée couverte.

agrandir/vergroot/enlarge
Une vue du chantier à la sortie du tunnel à Soumagne.

agrandir/vergroot/enlarge
Dès la sortie du tunnel, la LGV franchit un ruisseau au fond d'une vallée. Pour ce faire un collecteur a été construit.

agrandir/vergroot/enlarge
Vue à l'intérieur du collecteur. Le débit de ce ruisseau devant être très irrégulier, on a prévu un petit caniveau par où s'écoulera l'eau en période de sécheresse. Ainsi, on évite, les dépôts d'alluvions à l'intérieur du collecteur.

agrandir/vergroot/enlarge
De part et d'autre du collecteur on pose à même le sol un drain constitué de gros gravier. A l'arrière plan, on remarque le chantier du tunnel avec au dessus, le village d'Ayeneux.

agrandir/vergroot/enlarge
La LGV s'approche d'un hameau sur la première crête à hauteur de la rue des Carmes. On y prépare la construction d'une tranchée couverte.

agrandir/vergroot/enlarge
De l'autre coté de la rue, un petit pont constitué de palplanches, permet le passage des canalisations par dessus de future tranchée.

agrandir/vergroot/enlarge
Juste après la rue des Carmes, en direction de Herve, on est au début des travaux. On a enlevé la couche de terre arable. La pêle mécanique au milieu donne une idée de l'emprise du chantier.

agrandir/vergroot/enlarge
On traverse à nouveau un ruisseau. On fond de la vallée on a posé un drain composé de gros graviers. A l'horizon on aperçoit la prochaine crête à hauteur de la rue de l'Egalité qui relie les villages de Soumagne et de Micheroux.

agrandir/vergroot/enlarge
La crête sur laquelle il y a aussi un hameau, sera franchie par une tranchée couverte dont une des parois est déjà partiellement construite. A ce niveau, on croise la rue Célestin Demblon. A l'horizon, dans le brouillard on devine la prochaine crête. Mais ...

agrandir/vergroot/enlarge
... avant il faut franchir une vallée au fond de laquelle on construit un collecteur afin de permettre à un ruisseau de s'écouler sous la future LGV.

agrandir/vergroot/enlarge
A flan de côteau, la route nationale 604 croisera la LGV à même hauteur. C'est pourquoi on déplace la route vers le fond de la vallée. Cette route passera donc dans un passage inférieur dont on voit la construction.

On a donc une idée assez précise de hauteur à laquelle circulera le TGV. La LGV étant construite juste au dessus du pont, on voit clairement le remblai qu'il faut apporter dans la vallée à l'avant plan. A l'arrière plan, on voit la quantité de terre qu'il faudra déblayer.


agrandir/vergroot/enlarge
Le socle et un des murs du passage inférieur sont déjà construit.

agrandir/vergroot/enlarge
Une vue du chantier prise de la N604, rue de l'Egalité, en direction du tunnel de Soumagne. A l'horizon on apercoit la crête de la rue Célestin Demblon.

Juste à droite, en faisant attention on peut remarquer un chevalement. Probablement, il y avait là auparavant une petite mine. La petite butte boisée, juste à gauche de ce chevalement est probablement un ancien terril.


agrandir/vergroot/enlarge
A la crête suivante, situé à hauteur de la rue du Peuple, on construit également une tranchée couverte. Les parois seront constitués de pieux tangents en bétons armés. Le ferraillage et le béton sont coulés dans des grands tubes en aciers qui sont enfoncés dans le sol. Pour ce faire, on construit au préable un socle en béton dans lequel on laisse une succession d'ouvertures circulaires qui sont des guides pour les tubes en acier.

agrandir/vergroot/enlarge
Une mèche pour une foreuse. Cette vis sans fin est introduite dans les tubes en aciers et permets donc de retirer les terres du tube avant que l'on y coule le béton armé.

agrandir/vergroot/enlarge
Une paroi a déjà été construite. Ensuite, ...

agrandir/vergroot/enlarge
... il faut ajuster la hauteur de la paroi ...

agrandir/vergroot/enlarge
... et enlever ce qu'il y a en trop.

agrandir/vergroot/enlarge
Toujours à la rue du Peuple, en regardant vers le tunnel de Soumagne, les parois d'une section de la tranchée couverte sont déjà construites.

agrandir/vergroot/enlarge
De l'autre côté de la rue on commence à creuser les parois de la tranchée couverte.

agrandir/vergroot/enlarge
En nous dirigeant vers Herve, on traverse une nouvelle vallée. A nouveau, au fond de la vallée on dépose un lit constitué de gros gravier. On peut également remarquer que ces graviers sont déposés sur une grande membrane.

agrandir/vergroot/enlarge
Sur le gravier, on dépose une couche de terre constitué d'un mélange de sable ou de limon et de chaux.

agrandir/vergroot/enlarge
Au-delà de la vallée, on en est au stade de l'enlèvement de la couche de terre arable. Cette terre est stockée en vue d'être récupérée et déposée ultérieurement sur les versants des déblais et des remblais.

agrandir/vergroot/enlarge
Plus loin, en direction de Herve, à l'approche de la prochaine crête, on commence à creuser le déblai.

agrandir/vergroot/enlarge
Deux dumpers. Avec tous ce qu'il faut dépacer comme remblais, il est étonnant que l'on n'en voit pas plus. On remarquera aussi un changement de la nature du sol.

agrandir/vergroot/enlarge
A hauteur de la rue des Aunais il y a une nouvelle crête avec un hameau et un nouveau lotissement. Comme ailleurs, la LGV passera dans une tranchée couverte.

agrandir/vergroot/enlarge
On remarquera un autre type de machine ce qui montre une autre composition du sous-sol. On avait déjà remarquer un changement dans la nature du sol.

agrandir/vergroot/enlarge
En direction de Herve, il faut franchir une nouvelle vallée au fond de laquelle on a déposé un lit de gros graviers, ...

agrandir/vergroot/enlarge
... lui même déposé sur une grande membrane.

agrandir/vergroot/enlarge
En quittant Soumagne pour l'entité de Herve sur une nouvelle crête situé à proximité de José, il y a à nouveau un hameau qui sera traversé par une nouvelle tranchée couverte. Ici on est encore au stade de la préparation du chantier.

agrandir/vergroot/enlarge
A l'avant plan, la route de José à Herve que la LGV croise en longeant l'E40 qui est à droite derrière les buissons. Pour changer la LGV passera au-dessus de la route ...

agrandir/vergroot/enlarge
... sur un viaduc construit le long de l'autoroute E40.

agrandir/vergroot/enlarge
De l'autre côté de la vallée, la LGV longera l'autoroute jusqu'au-delà de l'échangeur E40-E42. Actuellement on y procède au débroussaillage du terrain.

Visitez/Bezoek/Visit

Soumagne, le 04.07.2002
HSL Works in Belgium / Travaux LGV en Belgique / HSL Werven in België.
Le Tunnel de Soumagne.
Construction des lignes à grande vitesse.



Your comment is welcome